• BARONSAMEDIZOMBI

PABLO ALFAYA

Dernière mise à jour : 24 nov.

- les médias en parlent:


"On sentirait presque l’air iodé traverser cette somptueuse comptine pop, œuvre d’un chanteur grenoblois multi-instrumentiste de 24 ans très doué. Le genre de titre qu’aurait pu imaginer Brian Wilson des Beach Boys dans ses belles années."

Libération


"Toute la beauté de Hero se trouve donc dans ces pop songs qui ne cherchent pas à provoquer le chahut sur la plage, mais bien à composer la parfaite bande-son d’un homme, arpentant l’océan, en quête de désertion – du brouhaha des villes, de la vie réelle et de ces morceaux rapidement consommables."

Les Inrockuptibles


"Hero est gavé de mélodies ingénues et de basses arrondies. Plein d'émotions et de reveries, Pablo Alfaya se place à la croisée des chemins de Poolside, Sébastien Tellier et Brian Eno.

Tsugi


"Pablo alfaya dévoile 10 chansons sublimes et subtiles sur son premier album « hero », des chansons qui évoquent les sentiments contrariés d’un jeune homme qui marche le long de l’océan."

France Inter


Incontournable

Basique

"Nouvelle signature du label Vietnam, Pablo Alfaya a certainement grandi avec MGMT, les Beach Boys et un coquillage dans les oreilles. C'est ce que laisse entendre le bien nommé "Ocean", et on se languit de découvrir le premier album franco-argentin ramené par la marée sur le bord de plage."

Jack


"À l'écoute d'Ocean, le dernier single de Pablo Alfaya, passé par différents groupes de rock avant de se lancer en solo, on aurait même envie d’y croire, de claquer notre PEL pour aller parcourir les côtes américaines en compagnie de cet hymne à la joie. Oui, parce qu’à ce niveau-là, on ne parle même plus de pop-song."

Brain Magazine


"Une musique indie pop profonde et gorgée de lumière."

General Pop

"sa pop aérienne prend l'allure de ballades synthétiques dont la moderninité est contrebalancée par des influences années plus rétro"

Rock&Folk


"Pablo Alfaya nous conte des histoires d’amours brisés, d’introspections et de voyage mental. Le genre de titres dans lequel on se reconnait forcément, tant le propos est universel et nous permet de projeter sa musique sur des souvenirs personnels."

La Face B


"Dix pistes qui brûlent d’une ardeur invulnérable et d’une vie aussi insoumise qu’enivrante. Le jeune musicien joue aux Beach Boys et y invoque la poésie des amours consommées, le spleen de l’adolescence révolue et la nostalgie du temps qui passe."

La Vague Parallèle


"la pop planante de Pablo Alfaya nous apaise autant qu’elle nous remue. Au fil des pistes, sa douceur et sa sensibilité réussissent à se faufiler entre les percussions et les claviers pour nous inspirer autant de béatitude que de mélancolie."

Longueur d'Ondes



2 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

ALTER